Demarchi Albert Baptistin

Généalogie

Albert  Baptistin Demarchi voit le jour le 13 décembre 1896 à Hussein-Dey, département d’Alger, 2 rue Sadi-Carnot, domicile de ses père et mère. Il est le fils légitime du sieur Adalbert Nicolas Camille Demarchi, né le 24 février 1858 à Gênes (Italie), ferblantier et de dame Gaëtane Fortunato, sa femme, née le 25 février 1864 à Portici (Italie). Albert exercera le métier de ferblantier – plombier.

Il est le benjamin d’une fratrie de 6 enfants :

  • Camille (1886-1914)
  • Élisabeth Marguerite (1889-1890)
  • Élisabeth Marguerite (1890-)
  • Raphaële Claire (1892-1945)
  • Marie Albertine (1894-)
  • Albert Baptistin (1896-1967)

Le 28 avril 1917, Albert Demarchi opte pour la nationalité Française.

Le six juillet 1922, il épouse Yvonne Marie Félix à la Mairie d’Alger. En octobre 1923, un enfant prénommé Yvon Jean Camille voit le jour, puis Gisèle Claire vient au monde en avril 1927.

Albert Baptistin Demarchi décède le 9 février 1967 à Neuville sur Saône, département du Rhône.

Fiche Matricule

ÉTAT CIVIL.

Nom : Demarchi
Prénoms : Albert Baptistin
A opté pour la nationalité Française le 28 avril 1917

Né le 13 décembre 1896 à Hussein Dey, canton d’Alger, département d’Alger
Résidant à Alger, 2 rue Sadi-Carnot, canton du dit, département d’Alger
Profession de ferblantier, plombier
Fils d’Aldabert Nicolas Camille et de Gaëtane Fortunato, domiciliés à la même adresse

DÉCISION DU CONSEIL DE RÉVISION ET MOTIFS.

Inscrit sous le numéro 1698 de la liste du canton de la commune d’Alger
Classé dans la 1ère partie de la liste en 1917. Bon absent

DÉTAIL DES SERVICES ET MUTATIONS DIVERSES.

Recensé en exécution des prescriptions de la circulaire ministérielle N° 18892 2/1 du 13 septembre 1915.
Engagé volontaire pour 4 ans à Alger le 5 mai 1917 au titre du 121e Régiment d’Artillerie lourde. Arrivé au corps le 12 mai 1917.

  • Passé à la 62e batterie d’instruction du 111e Régiment d’Artillerie Lourde le 14 novembre 1917 (décision ministérielle 441664 3/3 du 17 octobre 1917, RDC(1) le 14 novembre 1917, arrive au corps le 14 novembre 1917. Dirigé sur le COAL(2) d’Arcis sur Aube le 27 novembre 1917.
  • Passé au 12e groupe du 105e Régiment d’Artillerie Lourde le 11 janvier 1918 (mutation aux armées).
  • Passé au 117e Régiment d’Artillerie Lourde, le 1er mars 1918.
  • Passé au 20e Escadron du Train TM175(3), le 2 janvier 1919.
  • Passé au 8e Escadron du Train le 16 mars 1919.
  • Passé au 158e Régiment d’Artillerie Lourde à pied le 31 décembre 1919.
  • Passé au 1e groupe d’Artillerie de Campagne le 30 décembre 1920, du Général Commandant la Subdivision et Brigade d’Infanterie d’Algérie en date du 20 décembre 1920.
  • Renvoyé dans ses foyers le 13 mai 1921, se retire à Alger, 2 rue Sadi-Carnot.

Certificat de Bonne Conduite accordé.

  • Rappelé par la Mobilisation Générale du 2 septembre 1939, arrivé le 3 septembre 1939, affecté à la 36e Compagnie du 5e Régiment de Tirailleurs à Tizi Ouzou.
  • Renvoyé dans ses foyers le 14 mai 1940, se retire à Alger, 4 boulevard Villaret Joyeuse.
  • Placé dans la « Sans Affectation ».
  • Dégagé de toute obligation militaire le 1er décembre 1943.

1 : Radié Des Contrôles
2 : Centre d’Organisation de l’Artillerie Lourde
3 : Transport de Matériel, section automobile TM175

CAMPAGNES

  • Allemagne, intérieur France : du 12 mai 1917 au 11 janvier 1918
  • Armées n. n. lest : du 12 janvier 1918 au 23 octobre 1919
  • Algérie du 30 décembre 1920 au 13 mai 1921
  • Cf l’Allemagne Algérie du 2 septembre 1929 au 14 mai 1940

CORPS D’AFFECTATION

Armée active.

  • 121e Régiment d’Artillerie Lourde – numéro matricule ou au répertoire : 3370
  • 111e Régiment d’Artillerie Lourde – numéro matricule ou au répertoire : 4551
  • 105e Régiment d’Artillerie Lourde – numéro matricule ou au répertoire : 9481
  • 117e Régiment d’Artillerie Lourde – numéro matricule ou au répertoire : 11359

Disponibilité et réserve de l’Armée Active.

  • 20e Escadron du Train – numéro matricule ou au répertoire :
  • 8e Escadron du Train – numéro matricule ou au répertoire : 17023
  • 158e Régiment d’Artillerie Lourde à pied – numéro matricule ou au répertoire : 1092
  • 1er Groupe d’Artillerie – numéro matricule ou au répertoire : 5014
  • 7e Groupe d’Artillerie – numéro matricule ou au répertoire :

DÉCORATIONS

  • Médaille Commémorative de la Grande Guerre.
  • Médaille de la Victoire.

Numéro matricule du recrutement : 2642 F
Classe de mobilisation : 1912

SIGNALEMENT

Cheveux : noirs
Yeux : marron foncé
Front : vertical
Nez : rectiligne
Visage : ovale
Marque particulière : une mèche de cheveux blancs

LOCALITÉS SUCCESSIVES HABITEES
par suite de changements de domicile ou de résidence

  • 22 février 1938 : 3, rue Raymond Tertian, Bellevue Supérieure, Constantine (R)
  • 13 avril 19139 : 4, boulevard Villaret Joyeuse, Alger (R)

 

Pages en correspondance :

symbole1

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *