Félix Joseph Raphaël

Mort pour la France des suites de ses blessures de guerre dans l'hôpital auxiliaire N°4

Généalogie

Joseph Raphaël Félix* voit le jour le lundi 5 février 1883 à Boufarik en Algérie. Il exercera le métier de Tonnelier. Il est le fils légitime de Rafael Félis*, né le 12 décembre 1840 à Gandia (Espagne), Cordonnier, et de Maria Gabriela Forquet, née le 17 février 1840 à Jalon (Espagne), Ménagère.

Il appartient à une fratrie de 5 enfants :

  • Antonio (1873-)
  • Maria Gabriela (1874-1958)
  • Rafael José (1877-1881)
  • Gabriela Juana (1880-)
  • Joseph Raphaël (1883-1915)

Il s’unit avec Joséphine Anna Asensi (1888-1948), le jeudi 31 décembre 1903 à 15h45 à Alger.

Le couple aura deux enfants :

  • Yvonne Marie née le 20 mars 1904. Joseph est alors âgé de 21 ans.
  • Raphaël Joseph né le 29 juillet 1908. Joseph est alors âgé de 25 ans. L’enfant décède un an plus tard, le 16 juillet 1909.

Joseph et Joséphine divorcent le 8 juin 1911 à Alger.

la première guerre mondiale éclate, Joseph Félix est mobilisé. Le quotidien « L’Écho d’Alger » signale qu’il a été blessé dans son numéro du 10 juin 1915 (source Gallica).

fjr01

Le même quotidien le signale décédé dans son numéro du 26 juin 1915 (source Gallica).

fjr02

En fait, c’est le mercredi 9 juin 1915 que Joseph Félix décède suite à ses blessures de guerre dans l’hôpital auxiliaire numéro quatre qui est érigé dans le château de Bizy. Joseph a alors 32 ans. Ce château est situé à Vernon dans le département de l’Eure.

Son acte de décès est répertorié aux archives départementales d’Évreux.

Acte de décès N° 158
Félix Joseph Raphaël
Époux divorcé de Joséphine Asensi

Félix Joseph a été inhumé dans le carré militaire du cimetière de Vernon, à deux pas du château de Bizy où il est décédé. Son corps n’a jamais été rapatrié en Algérie, son pays natal.

Carré Militaire dans le cimetière de Vernon dans l’Eure

Monument aux Morts d’Ivry sur Seine

Le Zouave Félix Joseph Raphaël, bien qu’étant natif d’Algérie, a résidé à Ivry sur Seine dans les années 1911 et 1914, il fut répertorié en tant qu’Ivryens et son nom figure sur le Monument aux Morts de cette commune. De même, on le retrouve sur le tableau des Morts au Champ d’Honneur présent dans l’enceinte de la Mairie d’Ivry.

Fiche Matricule

ÉTAT CIVIL.

Nom : Félix
Prénoms : Joseph Raphaël

Né le 5 février 1883 à Boufarik, canton du dit, département d’Alger
résidant à Alger, canton du dit, département d’Alger
Profession de Tonnelier
Fils de feu Raphaël et de Forquet Maria Gabriela, domiciliés 25, rue de Lyon à Mustapha, canton d’Alger, département d’Alger

DÉCISION DU CONSEIL DE RÉVISION ET MOTIFS.
(indiquer la nature des dispenses)

Bon absent

DÉTAIL DES SERVICES ET MUTATIONS DIVERSES
(Campagnes, Blessures, actions d’éclat, décorations, etc…)

Dans l’armée active.

Condamné le 26 décembre 1903 par le Tribunal d’Alger à la peine de 16 Fr d’amende pour port d’arme. (amnistié).

Dirigé le 8 Octobre 1905 sur le 1er Régiment de Zouaves
Arrive au Corps le 8 Octobre 1905, N° Matricule 14825
Zouave de 2ème classe le dit jour
Envoyé dans la disponibilité le 27 septembre 1906

Certificat de bonne conduite accordé

Rappelé à l’activité par décret du 1er août 1914 (Mobilisation Générale) a rejoint 4e Zouaves Rosny le 3 août 1914.

Parti aux armées le 28 septembre 1914. Blessé le 28 avril 1915 devant Ypres, fracture compliquée de la jambe gauche par balle en séton.

Décédé le 9 juin 1915 à Vernon à l’hôpital auxiliaire N°4.

Dans la disponibilité ou dans la réserve de l’armée active.

Passe par changement de domicile dans la subdivision de la Seine 6 Bureau, G4e : 13 juin 1911 = L766.

Réintègre sa subdivision d’origine par changement de domicile en date du 7 février 1912.

A accompli une 1ère période d’exercices dans le 1er Régiment de Zouaves du 31 août au 27 septembre 1908.

A accompli une 2ème période d’exercices dans le 4e Régiment de Zouaves du 21 avril au 7 mai 1913.

Citation

Zouave courageux et dévoué, grièvement blessé dans l’accomplissement de son devoir à Ypres.

Mort pour la France le 9 juin 1915 des suites de ses glorieuses blessures

Décorations

Médaille militaire arrêté Mal du 9-6-1923, JO du 22 août 1923

Croix de Guerre avec étoile de bronze

Numéro matricule du recrutement : 804
Classe de mobilisation : 1903

SIGNALEMENT.

Cheveux f
sourcils châtains
yeux bleus
front large
nez moyen
bouche moyenne
menton rond
visage ovale
Taille : 1 m 63 cm

Degré d’instruction

  • générale : 3
  • militaire : exercé

Indication des corps auxquels les jeunes gens sont affectés.
Dans l’armée active. : 1er Régiment de Zouaves
Dans la disponibilité ou dans la réserve de l’armée active. : 4e Régiment de zouaves gr. 10
Dans l’armée territoriale et dans sa réserve. : État signalétique envoyé au corps le 1er / 7 / 16

LOCALITÉS SUCCESSIVES HABITÉES
par suite de changements de domicile ou de résidence
D : Domicile
R : Résidence

  • 12 décembre 1906, Mustapha Inférieur, 21 rue Lamartine, R
  • 29 janvier 1908, Mustapha supérieur, 22 rue de Mulhouse, R
  • 24 mai 1909, Mustapha Inférieur, 23 rue Rigodit, chez M. Bondé, R
  • 13 juin 1911, 12 rue de Seine, Ivry-Port (Seine) 6B, D
  • 7 février 1912, Mustapha Inférieur, 18bis rue Sadi Carnot, D
  • 29 septembre 1914, 40 rue Nationale, Yvry, R

Fiche « Mort pour la France »

PARTIE A REMPLIR PAR LE CORPS

Nom : FELIX
Prénoms : Joseph Raphaël

Grade : 2ème Classe
Corps : 4ème Zouaves de marche

N° Matricule :

  • 015157 au corps – Classe 1903
  • 804 au recrutement Alger

Mort pour la France le 9 juin 1915 à Vernon (Eure), hôpital auxiliaire N°4

Genre de mort : Suite de blessures de guerre

Né 5 le février 1883 à Boufarik, Département Alger

Extrait décès transmis le 10 juin 1915 à Ivry Port (Seine)

Documents et sites concernant l’hôpital auxiliaire N°4 érigé dans le château de Bizy à Vernon dans l’Eure

  • Michel Lebel cite le témoignage de son grand-père, infirmier à Bizy en mai 1917. De précieuses photographies représentant des soldats en convalescence au château sont présentes sur le blog.

symbole1  Voir ici

  • Le blog « Jeune Normandie » consacre une page aux Hôpitaux Vernonnais pendant la Première Guerre Mondiale.

symbole1  Voir ici

« L’Hôpital n°4 situé au Château de Bizy, propriété du Duc d’Albuféra qui a remis tout le rez-de-chaussée à la disposition de la Société de Secours aux Blessés Militaires, présidée par Monsieur Laniel (qui deviendra Maire de Vernon en 1919). »

bizy01

  • Le témoignage d’Eugénie Buffet, infirmière bénévole au château de Bizy. Eugénie Buffet est née le 26 novembre 1866 à Tlemcen et décédée le 10 mars 1934 à Paris, est une chanteuse française de music-hall et de variétés, surnommée « la Cigale nationale ». Dans ses mémoires « Ma vie, Mes Amours, Mes Aventures, » elle témoigne de son engagement ainsi :

Dès que j’appris l’affreuse nouvelle, je ne pensai plus qu’à une chose, je n’eus plus qu’un but : me rendre utile, servir mon pays, j’ai toujours été une ardente patriote ; j’ai toujours adoré la France, et si j’ai chanté tant de chansons avec une émotion si grande, c’est parce qu’elles m’apparaissaient comme la meilleure manière ? la plus simple et la plus pure ? d’exprimer les sentiments qui n’ont cessé d’habiter mon cœur à l’égard de mon cher pays.
Dès que je le sentis en danger, je me mis au service de La Croix rouge, rue François 1er, où je retrouvai la Comtesse d’Haussonville et la Marquise de Montebello que je connaissais déjà depuis plusieurs années. Je passai dans les premiers jours d’août mon examen d’infirmière ; j’obtins rapidement mon brevet, et le 22 août, je reçus un numéro d’ordre, fus équipée et envoyée à Bizy, près de Vernon dans l’Eure, chez la Duchesse d’Albufera dont le château était, pour la circonstance, transformé en hôpital.

buffet01

On peut retrouver de larges extraits de son témoignage et des évènements dramatiques qu’elle a vécu à Bizy sur le site « Du temps des cerises au feuilles mortes ».

symbole1 Voir ici

Blessés en convalescence sur le perron du château de Bizy pendant la Première Guerre Mondiale

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *