58ème Régiment d'Infanterie d'Avignon

Extrait du Journal de Marche et d'Opérations

Souvenir du 58ème d'Infanterie

Le 58ème Régiment d'Infanterie occupe la caserne Chabran d'Avignon

Avignon, défilé du 58ème Régiment d'Infanterie

Revue des Troupes de la Garnison, boulevard Limbert

Présentation du 58ème Régiment d'Infanterie à Avignon

Manoeuvres de garnison en 1902

Passage du 58e sur la Durance

Pont de bateaux sur la Durance

Manœuvres de garnison du 2e Génie et du 58e Régiment d’Infanterie

58ème Régiment d'Infanterie

Tambours et Clairons

L'encadrement du 58ème

Revue du 14 juillet 1902 à Avignon

Revue passée par le Général Peloux

Gare de Pont d'Avignon

Le Régiment quitte Avignon les 5 et 6 août 1914 en empruntant cette gare afin de rejoindre la zone des combats. Celui de Lagarde en Lorraine annexée se soldera par un véritable désastre pour les Français.

Extrait du Journal des Marches et Opérations du 58ème Régiment d’infanterie


5 août 1914

L’ordre de mobilisation a été communiqué au corps le samedi 1er août 1914.
Le premier jour de la mobilisation était le dimanche 2 août 1914.
Les opérations de la mobilisation se sont déroulées normalement telles qu’elles étaient prévues au journal de mobilisation du corps.

L’EM, le 1er BTN et la CHR active ont quitté leur garnison d’Avignon le mercredi 5 août 1914 à 17h 25′ et se sont embarqués à la gare de Pont d’Avignon le même jour à 20 h 54.


6 août 1914

Le 2ème BTN a quitté Avignon le jeudi 6 août 1914 à (NR) et s’est embarqué à la gare d’Avignon, rive gauche, le même jour.
Le 3ème BTN a quitté la garnison d’Avignon le même jour et s’est embarqué à la gare d’Avignon à (NR). L’effectif au départ était de (NR) hommes et (NR) officiers.


7 août 1914

(3h 30) Les trois éléments de transport ont débarqué à la gare de Vezelise (Meurthe et Moselle). Le 1er élément à (NR), le 2ème élément à (NR), le troisième élément à (NR).

Après le débarquement, le corps va occuper les cantonnements suivants :

  • EM, CHR, 2ème BTN : Benney
  • 3ème BTN : Ceintrey
  • 1er BTN 3ème Cie : Crevechamps

Une compagnie aux avant-postes à Velle sur Moselle.

A 17h, le corps reçoit l’ordre de se porter aux avant-postes :

  • EM, CHR, 2ème BTN à Ferrières-Haute
  • 3ème BTN à Saffais
  • 1er BTN à (NR)

8 août 1914

A 11 heures, le corps reçoit l’ordre de se porter à la bifurcation de la route Saffais et Ferrières-Haute, point de rassemblement de la 59ème brigade.

Le XVème CA se porte en deux colonnes sur la Meurthe.

La 59ème brigade constitue la tête de la colonne de gauche et franchit la Meurthe à Rozière-aux-Salines à 16h 30 et s’arrête à Flainval où il stationne en cantonnement d’alerte couvert par des avant-postes sur la ligne Vitrimont – château – ferme Léouron – ruisseau Le moulinet.


9 août 1914

(3h 30) La 59ème brigade se dirige sur Haraucourt par Crévic et s’arrête à 200 mètres au nord de ce village à 8h où elle stationne de 11h à 14h 30.

Le 58e régiment d’infanterie est dirigé sur les cantonnements suivants :

  • EM, CHR, 1er et 2ème BTN du 58 : Einville
  • 3ème BTN du 58 : Hénaménil

10 août 1914

(à 1 heure) Le Régiment se dirige :

  • 1er BTN sur Réchicourt-la-Petite avec avant-postes sur Bezange-la-Petite
  • 2ème BTN à Coincourt, avec avant-postes à Moncourt et au bois du Haut de la Croix
  • 3ème BTN à Moncourt avec avant-postes à Xures.l’Etat-Major
  • la C.H.R. et un bataillon du 40ème RI à Parroy

La 3ème compagnie en grande garde à Bezange-la-Petite a 6 hommes blessés par obus.


11 août 1914

Bombardement intense du 3e bataillon suivi d’attaque de Lagarde.

Le bataillon violemment bombardé par de l’artillerie lourde et décimé par des feux de mitrailleuses et d’une infanterie supérieure à la nôtre, est complètement anéanti.

Le colonel est à Coincourt, avec le lieutenant Lapenne du 58ème RI.

Vers 14h, les 1er et 2ème BTN du 58 reçoivent l’ordre de se porter sur les hauteurs de la ferme de la Fourasse. La CHR va cantonner à Serres.

Dans l’après-midi, le colonel reçoit l’ordre de résister sur place coûte que coûte et d’organiser la position défensivement (insulte du lieutenant Antheinat, EM de la 2ème DI de cavalerie, vis à vis des provençaux).

Pertes : 969

(extrait du carnet de route d’un médecin, probablement de l’oberarzt Walter, commandant une compagnie sanitaire à l’armée bavaroise, fait prisonnier à Hermaménil (Meurthe-et-Moselle) le 27 août 1914.)

Combat de Lagarde (Lorraine annexée) – 11 août 1914

« Lagarde était occupée par une brigade mixte (40ème et 58ème). De notre côté prennent part aux combats deux bataillons de chasseurs bavarois (II/138ème et I/131ème), les régiments de uhlans bavarois n°1 et 2, le régiment d’artillerie de campagne n°15.

L’artillerie avait engagé le combat avec un succès inespéré sans aucune perte. Mais les chasseurs commencent l’attaque par l’Est trop tôt et trop vite. Cette faute du bataillon II/138ème entraîne dans la même erreur le bataillon I/131. Les conséquences furent des pertes énormes de notre côté devant la position trop forte des français (un sous-officier et des hommes du 131ème récriminent à côté de moi contre cette conduite insensée). Les uhlans bavarois à leur tour attaquèrent le village, mais ils furent complètement (« ganz » dans le texte) fauchés par les mitrailleuses. Il y avait des mitrailleuses partout, notamment dans le clocher. Aussi, lorsque ce dernier fût touché, on sentit un fléchissement chez l’ennemi, bien qu’une fusillade intense continuait à pleuvoir des maisons. A ce moment, arrive la compagnie sanitaire. Spectacle pénible… Il y a des blessés partout et des deux partis. On les porte dans les granges, on les y couche. L’évacuation se fait lentement jusqu’à 2h de la nuit et de nouveaux blessés arrivent sans cesse. De notre côté nous avons deux bataillons et deux régiments de cavalerie presque anéantis. »


12 août 1914

Le régiment occupe les mêmes emplacements.


13 août 1914

Même situation, rien à signaler. La C.H.R. est à Genillencourt.


14 août 1914

La 59e brigade se met en route à 7h pour marcher vers l’est.


Légende :

  • EM : État -Major
  • BTN : Bataillon
  • CHR : Compagnie Hors-Rang
  • (NR) : Non renseigné
  • Cie : Compagnie
  • CA : Corps d’Armée
  • RI : Régiment d’Infanterie
  • DI : Division d’Infanterie

J’interromps ici la transcription du Journal des Marches et Opérations du 58ème Régiment d’Infanterie d’Avignon, sachant que Capriata Humbert Pascal a été tué à Lagarde (Lorraine annexée) le 11 août 1914.

symbole1 Suite du Journal des Marches et Opérations de ce Régiment

symbole1 Source de ce document : Site Internet (DMPA/DPC/Mémoire des Hommes)

Pages en correspondance :

symbole1 Capriata Humbert Pacal

symbole1 Commémoration de la bataille de Lagarde du 08 au 11 Août 2014

58RIA11

58RIA12

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *